Quantcast
Channel: Le manuscrit médiéval ~ The Medieval Manuscript
Viewing all articles
Browse latest Browse all 244

Marmoutier et la gloire de saint Malo

0
0


(c) Archives départementales d’Indre-et-Loire, 1 I 22, f. 14v. Bréviaire noté à l’usage de Marmoutier, XIe siècle, fête de saint Malo

L'abbaye bénédictine de Marmoutier, fondée sur un ermitage de saint Martin, une des plus importantes du royaume de France, posséda nombre de bénéfices en Bretagne, jusqu’à la lointaine Ile de Sein, sise à l'extrémité ouest du diocèse de Cornouaille (1). Elle produisit de ce fait plusieurs abbés bretons : Guillaume de Combourg, ancien archidiacre de Rennes (1114-1120), Robert de Moguer (1155-1166), Geoffroy de Corseul (1189-1216/7), etc. L'abbaye tourangelle cultiva bien évidemment le culte des saints bretons, et plus spécialement celui de saint Malo, un de nos "saints fondateurs", sans doute le plus vénéré dans toute l'étendue de la Francia, et au-delà. Saint-Malo, église donnée à Marmoutier en 1108 par Benoît, évêque d'Aleth, fut un de ses prieurés importants. De même, saint Malo patronne les prieurés de Marmoutier à Saint-Malo de Dinan (2), et hors de Bretagne, à Saint-Malo de Sablé, dans la Sarthe, où se conservaient des reliques du saint breton. 

Dans la très utile entreprise d'Yves Le Sage de La Haye, Répertoire numérique de la série I. Feuillets et fragments de livres manuscrits avec et sans notation musicale (IXe  – XVIe siècles), Vol. I, Archives départementales, Tours, 2000, p. 43-45 (fichier pdf), est décrit un ensemble composé à partir de couvertures des registres paroissiaux d'Azay-le-Rideau, Berthenay, Mettray, Monts, Noyant, Parçay, Ports, Vallières, Vallères et Veigné, tous datés de 1692, reconstituant ainsi un fragment important d'un bréviaire de Marmoutier. On y trouve, entre autres, une fête en l'honneur de saint Malo donnant en quelque sorte les premiers chapitres d'une version de la vie anonyme du saint breton (début du IXe s.) et non pas le texte bien connu du diacre Bili (fin du IXe s.) :

f. 13v. In festivitate Maclovii episcopi
[Ad Vesperas. Ant.] Triumphalem tante festivitatis gloriam.
[Ad Vigilias] Invit. Regem supernum adoremus (...) mirificavit Maclovium. - Ps. Venite / — In I Noct. Ant. Generosa parentela. — Ant. Parili consanguinitatis. — Ant. Sanctissimum maris. — Ant. O merita pure vite. — Ant. Viro angelico. — Ant. Baptizatis vir sanctus Aletensis urbis. — V. Justum deduxit Dominus / — Lect. I [Vita] Gloriosus confessor Christi Maclovius britannica prosapia. — R. Gloriosus Christi confessor. - V. Parentibus. - Britannica / — Lect. II [idem] Qui dum a puericia litteratorie traderetur discipline sub Brandano. —
f. 14. R. Dum uterque parens. - V. Rerum suarum. - Hunc tamen / — Lect. III [idem] Ad inditium etiam karitatis, ejus in pectore flagrantis. — R. Qui dum studiis litterarum. - V. Tenerrimos innocentie annos. - Et superiores / — Lect. IV [idem] Qui dum ad litus maris. — R. Innocentem puerum super algam. - V. Interminata.
f. 14v - Cum agere / - Gloria. - Cum agere / — In II Noct. Ant. Virginem vita periclitantem. — Ant. Ceca vidua. — Ant. Sancti Leontii puero. — Ant. Pauci fideles. — Ant. Ad urbem. — Ant. Expectantibus populis. — V. Amavit eum Dominus / — Lect. V [idem] Mane autem facto non recuperandi spe. — R. Felix inventus. - V. Duo miracula. - Et lumen / — Lect. VI [idem] Innocentem puerum cui brevis gleba. —
f. 15. R. Beatus Maclovius tribus miraculis. - V. O virum ineffabili. - Dum vite / — Lect. VII [idem] Audistis itaque vicinia. — R. Sanctus videns demoniacam puellam. - V. Exhonerat corpus. - Compatiens / — Lect. VIII [idem] Facto itaque matutinali signo (...) tanti patris se manifestabant meritis impleri. —
f. 15v. R. Ecce admirabilem virum. - V. Ejus intercessio. - Et cujus / — In III Noct. Ant. Qui claris meritis vite tria corpora reddit nos Macute. - Cant. Beatus vir qui in sapientia / — Ev. [Matth.] Homo quidam peregre / In [Commune] Sanctorum. — R. Vir beatus Maclovius cecitate. - V. O magni imperii. - Oleo / — R. O mire abstinentie. - V. Cibo et somno. - Humane / — R. Quantus in sancti pectore. - V. Coetaneis illius hiemali bruma. - Mediis / — R. Audiens pius pastor. - V. Senilia membra. - Non distulit / Ad Laudes. Ant. Beatus Maclovius Sanctonicis finibus. — Ant. Vir beatus se celare cupiens. — Ant. Sanctonice Patrie. — Ant. Auditis vir sanctus parochie miseriis. — Ant. Regressus ergo invenit patriam. — [Ad Bened.] Ant. /

Pour l’étude des anciens livres liturgiques de la cathédrale de Saint-Malo, on consultera l’inventaire dressé en 1790. Il fait état encore de riches éléments, entre autres :

quatre livres d’épistres et évangiles, dont deux anciens et gothiques, les deux autres écrits à la main, tous quatre de bois, revêtus de lames d’argent ouvrées et ciselées en fleurs et figures relevées en bosse, et deus desquels ont été autrefois dorés ; lesquels livres ont été donnés par des évesques très-anciennement et sont armoiés de leurs écussons. Ils se mettent sur l’autel avec les reliques les jours de grandes festes et servent à chanter l’épître et l’évangile …Trois beaux missels reliés en maroquin, dont les coins sont garnis d’argent, et un livre d’oraisons pour l’officiant relié en velours vert garni d’argent. Pouillé de l’archevêché de Rennes, t. 1, p. 696.


(1) O. GANTIER, "Recherches sur les possessions et les prieurés de l’abbaye de Marmoutier du Xè au XIIIè siècle", dans Revue Mabillon, 1963, p. 93-111, 161-167, 1964, p. 15-35, 56-67, 125-136, 1965, p. 32-45, 65-80. G. BEAUCHESNE, Les possessions en Bretagne, aux XIe et XIIe siècles, des abbayes bénédictines de Touraine, d’Anjou et de Normandie, Paris, 1935 (thèse). Roger GRAND, L’Art roman en Bretagne, Paris, 1958, p. 191-198. A paraître :  Daniel Pichot (Rennes 2), "Les prieurés bretons de Marmoutier (xie-xiie siècles)", dans Britannia Monastica (Cirdomoc, Landévennec)
(2) Michel Méheut, "Le Prieuré Saint-Malo de Dinan", dans Le pays de Dinan, vol. 23, 2003, p. 287-302

Sur saint Malo et sa vita (BHL 5116-5124), voir (non exhaustif) :
Dom François PLAINE, "Vie inédite de saint Malo, évêque d’Aleth", dans Bulletin et Mémoires de la Société archéologique du département d’Ille-et-Vilaine, 16, 1883, p. 137-264.
Arthur DE LA BORDERIE, "Autre vie de saint Malo écrite au IXe siècle par un anonyme", ibid, p. 265- 312.
Louis DUCHESNE, "La vie de saint Malo", dans Revue celtique, 11, 1890, p. 1-22.
L. CAMPION, "Saint Malo, sa vie d'après une prose d'un missel manuscrit du XVe siècle", dans Revue de Bretagne, 1904, p. 64-68.
Arthur DUCHÊNE, "Étude sur les anciennes Vies de saint Malo", Revue Historique de l'Ouest, 1885, p. 61-80, 134-144, 242-264.
Albert PONCELET, "Une source de la vie de saint Malo par Bili", dans Analecta Bollandiana, 24, 1905, p. 483-486.
Ferdinand LOT, "Les diverses relations de la vie de saint Malo", dans Mélanges d’histoire bretonne, 1907, p. 97-206, 287-329, 331-430, 457-476.
J.-R. DU CLEUZIOU, "La Navigation du moine saint Malo", Mémoires de la Société d'Émulation des Côtes-du-Nord, 76, 1957, p. 45-60.
Paul QUENTEL, "Du nouveau sur deux Saints, Malo et Servan", dans Annales de la Société d'Histoire et d'Archéologie de l'Arrondissement de Saint-Malo, 1977, p. 238-240
Pierre RICHE, "Translations de reliques à l'époque carolingienne. Histoire des reliques de Saint Malo", dans P. Riché, Instruction et vie religieuse dans le haut Moyen Âge, 1981, p. 201-218
Joseph-Claude POULIN, " Recherches récentes sur les origines du diocèse d'Alet", dans Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, 58, 1981, p. 23-34. 
David YERKES, "The Accounts of saint Machutus in the Breviaries of Hyde and York", dans Revue bénédictine, 91, 1981, p. 383-385.
David YERKES et Robert BROWN, "A sermon on the birthday of st Machutus", dans Analecta Bollandiana, 99, 1981, p. 160-164.
David YERKES, "Doing a diplomatic edition of a unique, badly damaged copy : MS. Cotton Otho A, of the Old English Life of Machutus", dans Old English newsletter vol. 16, 2, 1983, p. 71-72.
Gwénaël LE DUC, Vie de saint Malo, évêque d’Alet ; version écrite par le diacre Bili. Texte latin et anglo-saxon avec traductions françaises (CeRAA), Rennes, 1979 (Recension F. Dolbeau, dans Analecta Bollandiana, 101, 1983, p. 194-196). 
François DOLBEAU, "Les sources d'un sermon en l'honneur de saint Malo", dans Analecta Bollandiana, vol. 101, 1983, p. 417-419.
Bernard MERDRIGNAC, "Samson, Malo, Brieuc et les autres ....", dans Le Pays de Dinan, 4, 1984, p. 137-155.
Bernard MERDRIGNAC, Recherches sur l'hagiographie armoricaine du VIIe au XVe s. Dossier CeRAA, 1985-1986.
David YERKES, The old english life of Machutus, Toronto/Buffalo/London, University of Toronto Press, 1984 (c. r. de J. R. HALL, dans American Notes and Queries, 23, 1985, p. 125-26) ; "The provenance of the unique copy of the old english translation of Bili, vita s. Machuti", dans Manuscripta, 30, 1986, p. 108-111 ; "The foliotation of the old english life of s. Machutus", dans Florilegium Columbianum, essays in honor of Paul Oskar Kristeller, Italica Press, 1997, p. 89-93.
Joseph-Claude POULIN, "Les dossiers de s. Magloire de Dol et de s. Malo d'Alet (Province de Bretagne)", dans Francia, 17/1, 1990, p. 160-178 [ en ligne ].
Bernard MERDRIGNAC, "La "désacralisation" du mythe celtique de la navigation vers l'Autre Monde : l'apport du dossier hagiographique de saint Malo", dans Ollodagos, vol. 5, 1993, p. 13-43.
J.-P. GURY, Vie de saint Malo, évêque et confesseur : édition, traduction et commentaires de la version du manuscrit Lat. 12404 de la Bibliothèque nationale, Brest, 1994, Mémoire de maitrise).
André-Yves BOURGES, "Passage du diacre Bili à Lanmeur : une source possible de la Vita de saint Malo", dans Bulletin de la Société archéologique du Finistère, 123, 1994, p. 457-464.
E. GORDON WHATLEY, "Lost in translation: omission of episodes in some Old English prose saints’ legends", dans Anglo Saxon England, 26, 1998, p. 198 sq.
Séamus MAC MATHUNA, "Contributions to a study of the voyages of St Brendan and St Malo", dans The Otherworld Voyage in Early Irish Literature, 2000, p. 157-174.
Jean-Luc DEUFFIC, "L'exode des corps saints hors de Bretagne : des reliques au culte liturgique", dans J.-L. Deuffic, Reliques et sainteté dans l'espace médiéval, Pecia, 8-11, 2005 (2006), p. 355-423.
Essentiel : Joseph-Claude POULIN, L'hagiographie bretonne du haut Moyen Âge, Répertoire raisonné, Thorbecke, 2009, p. 142-198, avec bibliographie, manuscrits.
Mickael Gendry, "L'immunité du "monastère de Saint-Méen et de l'île de Malo" à l'origine de la création de l'évêché d'Alet", dans Les dossiers du Centre Régional Archéologique d'Alet, vol. 38, 2010, p. 63-86.
En ligne :
André-Yves BOURGES, Le culte de saint Malo à Agnetz (Oise) -

Annexe
Lettre d'Ingelburge, femme de Philippe Auguste, accordant au chapitre de Saint-Maclou de Bar une relique de son patron, tirée du trésor de Saint-Maclou de Pontoise. 1220 (Archives départementales de l'Aube, 7 G 1)

I., Dei gracia Francorum regina venerabilibus viris et amicis suis in Xpisto decano et capitulo S Macuti Barrensis salutem et sinceram in Domino dilectionem. Discrecioni vestre et universitati fidelium notum fieri volumus quod, cum, divina inspirante gracia, quandam antiquissimam capsam que in capella domini regis apud Pontisaram a multis retroactis temporibus fuisse dinoscitur, cum honore et reverencia debita, et invocata Sancti Spiritus gracia, faceremus aperiri ; Deus, misericordiarum Dominus, qui in sanctis suis semper est mirabilis, sanctorum nomina, quorum reliquie in eadem continebantur, tam per scripta superposita, quam per miraculosam rei evidentiam, ad laudem sui nominis dignatus est revelare. Inter quas sanctorum reliquias tres dentes beati Machuti sunt inventi. Quo facto, veniens ad nos karissimus noster frater Cristianus, karissimi domini et mariti nostri regis elemosinarius, humiliter et instanter nobis supplicavit, ut ad preces ejusdem elemosinarii, qui de Barro duxit originem, ecclesiam vestram, cujus esse patronus dinoscitur beatissimus Macutus, ejusdem inventis reliquis vellemus decorare. Nos autem elemosinarii predicti precibus tam pium quam benignum prebentes assensum, unum de sacrosanctis beati Machuti dentibus ad laudem et honorem Dei et ecclesie vestre per presencium latorem duximus transmittendum. Actum apud Sanctum Germanum in Laya anno Domini MCC vicesimo mense julio.


00_a_a_maclou_b_s_a.jpg
Reliquaire phylactère de la dent de saint Malo, en argent doré, église de Bar-sur-Aube (Inventaire)

Viewing all articles
Browse latest Browse all 244

Latest Images

Trending Articles





Latest Images