Quantcast
Channel: Le manuscrit médiéval ~ The Medieval Manuscript
Viewing all articles
Browse latest Browse all 244

De Bordeaux à Trogen (Suisse) : Les Livres d'heures des Champrond

0
0

Les Champrond (t) n'ont guère été de grande noblesse. Tout au plus, appartenaient-ils à "la bonne bourgeoisie de Chartres". Pourtant le hasard nous a fait retrouver deux Livres d'heures qui furent en possession de cette famille, conservés paradoxalement loin de leurs bases géographiques.


Angelot sur la porte de l'Hôtel de Champrond à Chartres [ source ]
Blason des Chambrond dans l'église de Hanches [ source ]

Le premier de ces manuscrits fait partie aujourd'hui des collections de la Bibliothèque Mériadeck de Bordeaux (ms. 93)et provient d'un don de M. Soulé, médecin. Composé de 143 f. sur parchemin et mesurant 162 x 105 mm, son exécution se situe autour des années 1400. Malheureusement les miniatures ont toutes été effacées par des procédés chimiques et de ce fait l'étude iconographique de ce manuscrit reste impossible. Au f. 143v on trouve pourtant cette note : Anne Piedefer, femme de mons. L’advocat du Roy à Chartres. Rendez les luy.
Il est généralement admis que cette Anne de Piedefer était la fille de Robert Piedefer, seigneur de Guyancourt, Garencières et Viry, avocat du roi au Châtelet de Paris (+10 avril 1541) et de Madeleine Symon, dame de Gombaines et de Saint Liépard, en Brie (1485-+5 février 1522).
Pourtant ce passage d'un aveu des Archives départementales de l’Oise pourrait remettre en question cette filiation :

ADO, H 2628 : "Prestation de foi et hommage à noble homme maître Charles Lecoq, conseiller du roi, président des généraux des monnaies, seigneur du fief Pasquier, sis à Mitry, comme ayant le droit de Charles Culdoé, bourgeois de Paris ( = + 1 décembre 1536, inhumé à Saint-Gervais, Paris), par Michel de Champront, fils aîné d'Anne Piédefer, jadis femme de maître Étienne de Champront, avocat du roi à Chartres, et fille de feu maître Jacques Piédefer, seigneur d'Épiais-en-France et avocat au Parlement, tant pour lui que pour Bienvenue de Champront, sa sœur, femme de maître Pierre de Givês, prévôt de Chartres, à cause d'un manoir, sis à Mitry en la rue de Rommenois (= aujourd'huy Romnois), 2 mars 1531. 

Étienne de Champrond, seigneur d'Ollé, 1531 (AD. 28, B 186), était le fils de Michel de Champrond et de Bienvenue de Cosses, dite de Vic, "native de Duon le roy" ( = Dun-sur-Auron) en Berry, lesquels eurent 19 enfants, mais "ne resterent que trois fils et 3 filles" : "Estienne" ; Michel, chanoine de Chartres, "prieur et curé de Saint-Martin Dolle" ; Jean, "mort en jeunesse" ; Bienvenue et Jeanne.
Jacques de Piedefer, seigneur d'Epiais et de Bordes, fils de Robert IV Piédefer et de Pierrette Bracque, épousa Jeanne Poignant, fille de Pierre Poignant, seigneur d’Athis et Louans, maître des requêtes, et de Jeanne Goumy.

Anne de Piedefer
et Etienne de Champrond eurent comme enfants :
- Michel de Champrond, fils ainé, "maitre de la Chambre des comptes", qui épousa Anne de Conan
- Claude de Champrond, "chanoine de Chartres et prieur de sainte-Foy lequel mourut étudiant à orléans et y fut entéré aux Jacobins devant Nostre Dame de Pitié"
- Bienvenue de Champrond, mariée en 1515 à Pierre de Givès, seigneur de Gas et de Lèves, licencié en lois, prévôt de Bonneval, puis de Chartres, décédé avant décembre 1539, fils de Regnault de Givès, seigneur de Lèves (1459-1524) et de Jehanne Cadou (+ ca 1508). [source : Mémoires de la Société archéologiques d'Eure-et-Loir, 1914]
- Jeanne, "morte à lage de 4 ans"
 
¤ Généalogie de Piedefer : Histoire généalogique par ordre alphabétique des Présidens et conseillers au parlement de Paris jusqu'en 1712 par Banchard [ en ligne ]
¤ Généalogie de Champrond : Histoire généalogique par ordre alphabétique des Présidens et conseillers au parlement de Paris jusqu'en 1712 par Banchard [ en ligne ]
Armes des Champrond : d'azur, au griffon d'or
Armes des Piedefer : échiqueté d'or et d'azur


Notice
du manuscrit sur le site « Manuscrits Médiévaux Aquitaine »
© Bordeaux, Médiathèque Mériadeck
 
Le deuxième manuscrit, arrivé par la destinée à Trogen, petite bourgade suisse, a intégré la Bibliothèque cantonale d'Appenzell Rhodes-Extérieures (CM ms. 8). Il a fait partie des collections du président du tribunal supérieur Carl Meyer (1873-1947).


© Trogen, Kantonsbibliothek Appenzell Ausserrhoden

Ce Livre d'heures de 104 f. (140 x 70 mm), à l'usage de Paris, porte un almanach pour les années 1528-1559, ce qui indique une exécution autour de cette première date. Les armes aux grandes miniatures sont celles de Champrond, avec la devise : "Lamour mest deu". La notice de Hannes Steiner, dans "Die Handschriften der Sammlung Carl Meyer", Sammlung Carl Meyer in der Kantonsbibliothek Appenzell Ausserrhoden in Trogen. Katalog der Handschriften und der Drucke bis 1600, précise que le manuscrit fut à Michel de Champrond. Je ne sais sur quel indice se base cette attribution...
Notice catalogue pdf [ en ligne ]                 
Numérisé en ligne sur E-CODICES

Michel de Champrond était le fils ainé d'Etienne de Champrond et d'Anne de Piedefer, possesseurs du premier Livre d' heures décrit.

Michel, sgr de Dolle, Douville et d'Espiez en france, conseiller du roy et maitre ordinaire en la chambre des comptes à Paris qui épousa Anne de Conan, fille de Pierre de Conan de n... [ = Marguerite ] des Fontaines fille de Tristan des Fontaines et soeur de François de Conan, led. des Fontaines conseiller en parlement avoit épousé Ambroise Allegrin il y eut de ce mariage plusieurs enfans tous morts en jeunesse excepté 2 fils et 2 filles.

"Damoiselle Anne de Connan veufve de feu maistre Michel de Champrond en son vivant auditeur des comptes à cause de ses seigneuries de Hanches, la Tourneuve, Vinerville & autres, ses seigneuries assises audit comté par M. Toussaincts Rousseau son recepveur assisté dudict Maheas" (source : Nouveau coustumier général)

Anne de Conan, veuve de Michel de Champrond, seigneur d’Ollé, 1542 (AD. 28, B 186)
AD 28, G 228, 1559-1560. Foi et hommage à Anne de Conan, veuve de Michel de Champrond, sieur d'Ollé, pour des terres au terroir du Moulin-à-Vent, à Fadainville.

Archives départementales de L'Oise, H 2628 : "Prestation de foi et hommage à noble homme maître Charles Lecoq, conseiller du roi, président des généraux des monnaies, seigneur du fief Pasquier, sis à Mitry, comme ayant le droit de Charles Culdoé, bourgeois de Paris, par Michel de Champront, fils aîné d'Anne Piédefer, jadis femme de maître Étienne de Champront, avocat du roi à Chartres, et fille de feu maître Jacques Piédefer, seigneur d'Épiais-en-France et avocat au Parlement, tant pour lui que pour Bienvenue de Champront, sa sœur, femme de maître Pierre de Givês, prévôt de Chartres, à cause d'un manoir, sis à Mitry en la rue de Rommenois, 2 mars 1531. — Prestation de foi et hommage à Madeleine Quétier, veuve de maître Charles Lecoq, président des généraux des monnaies, seigneur du fief Pasquier, par Regnaud, Anne et Michel de Givês, enfants et héritiers de Pierre de Givês, prévôt de Chartres, et de Bienvenue de Champront, à cause de leur manoir à Mitry en la rue de Rommenois, 5 juin 1551".

On consultera aux Archives nationales, l'Inventaire après décès de Michel de Champrond, seigneur d'Ollé, conseiller du roi, maître ordinaire en la chambre des comptes, demeurant rue Saint-Antoine, vis-à-vis la croix de Sainte-Catherine, dressé à la requête d'Anne de Connan, sa veuve, ayant la garde noble de Michel, Jean, François et Anne de Champrond, ses enfants (22 f.) : tapisserie, bagues, joyaux, vaisselle d'argent ...   (Paris, Archives nationales, Minutier central, XIX, 268)
 
Michel de Champrond, seigneur d'Ollé, décéda le 1er août 1539 fut inhumé à l'origine à Sainte-Catherine de la Couture, prieuré de l'ordre du Val des Ecoliers, puis transféré dans l'église parisienne de Saint-Paul [ Epitaphier du Vieux Paris numérisé sur Gallica ]

"Cy gist feu noble homme messire Michel de Champrond, en son vivant seigneur d'Ollé, d'Onville, Barronville et des Prés, conseiller du roy et maistre ordinaire en sa Chambre des comptes a Paris, qui trespassa en son hostel, rue Sainct Anthoine, parroisse de Sainct Paul, le premier jour d'aoust, l'an M D XXXIX. - Priez Dieu qu'il ait l'ame de luy et de tous trespassez"

De Champrond : d'azur, au griffon d'or
De Conan : d’azur, à dix billettes d’or posées 4, 3, 3, 1
Voir en ligne : Succession d’Anne de Conan, Angers 1532 (Odile Halbert)
 
Michel de Chambrond fut peut-être commanditaire d'une restauration partielle de l'église de Sainte-Foy de Chartres, prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Jean en Vallée : ses armes se voyaient à une clé de voûte et dans une des verrières.  (Histoire mss, p. 572). 

Sur les familles Champrond et Conan on consultera avec profit l'étude de J. Dupèbe et Philippe Hamon, Humanistes en famille : les Meigret, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, LII, 1990, p. 333-344.
Champron = BnF, Dossiers bleus, 167 ; Chartres, ADEL E 1420 et G 960
Génalogie Piedefer (Etienne Pattou)
Généalogie Poignant (Etienne Pattou)

Viewing all articles
Browse latest Browse all 244

Latest Images

Trending Articles


Tchoupi L'INTEGRALE


Mais où est donc passée la septième compagnie ?


Transports DPX Trans (40)


Bones - Saison 1 a 10 EP [04/??] [VOSTFR] [HDTV+HD 720p]


Lion #26948725


Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? Télécharger Le Film Complet Gratuit HD...


Big Fish


Transports Soler-Seguin (36)


Ali.Baba.Et.Les.40.Voleurs.FRENCH.DVDRiP.XviD.AC3-HuSh [MULTI]


Demain, la fin du monde (1971) FR





Latest Images